CFP & Associés

Fermer Mot de passe oublié ?
  • Être rappelé
    Être rappelé
  • Nous écrire
    Nous écrire
  • Haut de page
    Haut de page

Utilisation des cookies

Notre site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous donnez votre consentement pour leur utilisation.

Types de cookies et finalités

  • Cookies de session (nécessaires) : servent à conserver vos données de navigation pendant la durée de votre visite
  • Cookies statistiques : collectent des données anonymes relatives à votre utilisation du site internet à des fins d'analyse et d'amélioration
  • Cookies publicitaires : collectent des données relatives à vos préférences, au travers de votre navigation sur ce site et d'autres sites, de manière à vous proposer du contenu publicitaire adapté.

Droit d'opposition et consentement

Vous pouvez vous opposer à la création de cookies qui ne sont pas nécessaires à la navigation, en paramétrant vos préférences. La poursuite de la navigation sur ce site vaut votre accord. Vous pourrez à tout moment revenir sur vos préférences en cliquant sur le lien "Préférences de navigation" présent en pied de page.

Protection des données personnelles

Nous attachons une importance particulière à la protection de vos données personnelles. Consultez notre Notice de protection des données.

Placement : les nouveaux fonds en euros

Publié : Le 27 juin 2013, par Romain Catheline
Syntèse d'experts (06/2013)
Certains fonds en euros, investis sur des supports dynamiques, devraient offrir une rémunération plus importante. Explications.

La baisse des rendements des fonds en euros a contraint les assureurs à revoir leur offre et à développer de nouveaux produits. Des fonds en euros, dits de « nouvelle génération », en partie investis sur des supports plus dynamiques tels que les actions ou l'immobilier, se sont ainsi développés ces dernières années.

Les fonds en euros investis dans le secteur de l'immobilier

Les assureurs proposent désormais des fonds en euros investis pour une part significative dans le secteur de l'immobilier. Entre 50% et 80% de leurs avoirs sont placés dans la pierre.
À noter : ces investissements peuvent être réalisés en direct ou via l'acquisition de « pierre papier », en l'occurrence des parts de société civile de placement immobilier (SCPI) ou d'organisme de placement collectif en immobilier (OPCI).

Deux inconvénients doivent toutefois être relevés : d'une part, le marché immobilier peut, à l'instar du marché des actions, connaître de fortes perturbations, entraînant une baisse du rendements du fonds. Et d'autre part, le secteur de l'immobilier se révèle être un marché très peu liquide, ce qui, dans l'éventualité où l'assureur subirait d'importants rachats de la part des épargnants, aura nécessairement une incidence sur les rendements.

Les fonds en euros diversifiés

Les fonds en euros diversifiés sont composés de deux parties : l'une est investie principalement en titres obligataires, comme le serait un fonds en euros classique, tandis que l'autre partie est investie sur des supports plus dynamiques, tels que des actions, des supports immobiliers (OPCI, SCPI), des fonds structurés ainsi que des parts d'OPCVM. Ces fonds disposent, en outre, d'une garantie de capital mais seulement à leur terme, le plus souvent au bout de 8 ans.
Ainsi, lorsque l'assuré souhaite procéder au rachat de son contrat d'assurance-vie avant l'échéance du terme initialement fixé, il court le risque de ne recouvrer qu'une partie des fonds placés.

Les fonds en euros dynamiques

Figure de proue des contrats d'assurance-vie nouvelle génération, les fonds en euros dynamiques sont des contrats qui associent un fonds en euros à une poche composée d'investissements en actions. Celle-ci pouvant en pratique représenter près de 30% des sommes versées (contre moins de 10% pour un fonds en euros classique).
Avec la méthode de gestion dite du « coussin », les actifs risqués seront progressivement renforcés en cas de hausse des marchés ou désinvestis dans le cas contraire.
Ainsi, en cas de baisse trop importante, l'épargnant est assuré que le rendement de son contrat en euros ne deviendra pas négatif. En outre, grâce à un effet de cliquet, les intérêts engrangés resteront définitivement acquis.
Bon à savoir : contrairement aux fonds en euros diversifiés, les fonds en euros dynamiques et les fonds en euros immobiliers offrent aux souscripteurs une garantie en capital à tout instant et une disponibilité immédiate.



Les rendements 2012 des nouveaux fonds
Nom du contratNom du fonds en eurosType de fonds en eurosRendements 2012
APREPEurocit'Euro-Dynamique4,04%
Générali (Himalia)ElixenceEuro-Dynamique4,02%
Fidelity Suravenir opportunités Euro-Dynamique 4,05%
Life side Patrimoine Neo Euro Garanti Euro-Dynamique 3,97%
Générali (Himalia) Euro-Innovalia Immobilier 3,62%
Primonial (SéréniPierre) Sécurité Pierre Euro Immobilier 4,15%
E-novline Netissima Immobilier 3,62%
La française AM (Diade évolution) Euro Pierre Immobilier 3,80%
Netlife Euro Allocation Long Terme Immobilier 4,01%
Cardif (BNP Paribas) Cardif Multiplus perspective Euro-diversifié 7,43%

Réagir à cet article

Soyez le premier à réagir !

Poster

Recevez nos dernières nouvelles

Ne manquez plus nos dernières nouvelles, inscrivez-vous à notre newsletter.

Appeler
Envoyer un email