CFP & Associés

Fermer Mot de passe oublié ?
  • Être rappelé
    Être rappelé
  • Nous écrire
    Nous écrire
  • Haut de page
    Haut de page

Utilisation des cookies

Notre site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous donnez votre consentement pour leur utilisation.

Types de cookies et finalités

  • Cookies de session (nécessaires) : servent à conserver vos données de navigation pendant la durée de votre visite
  • Cookies statistiques : collectent des données anonymes relatives à votre utilisation du site internet à des fins d'analyse et d'amélioration
  • Cookies publicitaires : collectent des données relatives à vos préférences, au travers de votre navigation sur ce site et d'autres sites, de manière à vous proposer du contenu publicitaire adapté.

Droit d'opposition et consentement

Vous pouvez vous opposer à la création de cookies qui ne sont pas nécessaires à la navigation, en paramétrant vos préférences. La poursuite de la navigation sur ce site vaut votre accord. Vous pourrez à tout moment revenir sur vos préférences en cliquant sur le lien "Préférences de navigation" présent en pied de page.

Protection des données personnelles

Nous attachons une importance particulière à la protection de vos données personnelles. Consultez notre Notice de protection des données.

Dividendes : la nouvelle taxe de 3% arrive cet été... Explications

Publié : Le 21 juin 2012, par Romain Catheline
Boursier.com
Le gouvernement Ayrault passe à l'action et risque de faire grand bruit auprès des actionnaires !

Les entreprises versant des dividendes sont dans le collimateur du gouvernement ! Ces sociétés devront ainsi supporter dès cet été un prélèvement à la source de 3% sur les dividendes versés à leurs actionnaires, selon des sources proches du dossier, qui ont confirmé des informations publiée par les 'Echos'. Cette taxe sera acquittée par l'entreprise et non par le détenteur d'actions, mais ce dernier verra les montants encaissés amputés suite à la déduction de cette taxe en amont...

En outre, les personnes privées verront bientôt baisser l'abattement de 40% sur les dividendes et disparaître l'option du prélèvement forfaitaire de 21%, remplacé par l'obligation de déclarer les dividendes sur leur déclaration d'impôt sur le revenu.

La mesure de prélèvement supplémentaire de 3% sur les dividendes, justifiée par le gouvernement par le besoin d'inciter les sociétés à réinvestir leurs bénéfices, plutôt que de les distribuer aux actionnaires, rapporterait 800 Millions d'Euros par an à l'Etat... Les groupes percevant des dividendes d'une société dont elles détiennent plus de 5% seront toutefois exonérés, ainsi que les Sicav et OPCVM français et étrangers.

La réforme sera mise en oeuvre dès le vote du collectif budgétaire, qui devrait être adopté en juillet par la nouvelle majorité de gauche à l'Assemblée nationale. Elle affectera en premier lieu de grandes entreprises du CAC40, à commencer par Total, France Télécom et Sanofi : à elles seules, ces trois entreprises ont compté pour près du tiers des montants versés l'an dernier au sein du CAC. En 2011, les groupes du CAC ont ainsi distribué 45 Milliards d'Euros sous forme de dividendes et de rachats d'actions, un montant en hausse de 15% par rapport à 2010.

Interrogée en conférence de presse sur la question, Laurence Parisot, la présidente du Medef a estimé que "la 1ère source de financement des entreprises c'est l'investissement privé. Taxer les dividendes c'est s'attaquer à ça !..."

Réagir à cet article

Soyez le premier à réagir !

Poster
Appeler
Envoyer un email