CFP & Associés

Fermer Mot de passe oublié ?
  • Être rappelé
    Être rappelé
  • Nous écrire
    Nous écrire
  • Haut de page
    Haut de page
Retraite supplémentaire Syntec

Retraite supplémentaire Syntec

Une solution de retraite supplémentaire spécialement adaptée aux entreprises d'ingénierie et bureaux d'études, relevant de la convention collective Syntec. Elle permet de bonifier les futures retraites totales de l'ensemble de leurs collaborateurs, et de fidéliser les cadres à hauts revenus, par le biais de cotisations offrant un cadre fiscal avantageux.

Et en plus, profitez de tous nos services exclusifs !

Les formules

Vous sélectionnez une formule qui s'appliquera à l'ensemble du personnel, il est possible de moduler les formules, selon votre stratégie de rémunération, par collège de personnel (affiliés AGIRC / non affiliés AGIRC ), ainsi que par tranche de salaire brut (Tranche A, Tranche B, Tranche C). Ainsi, vous pouvez tout aussi bien déterminer une formule Efficience pour l'ensemble du personnel et l'ensemble du salaire, que prévoir une formule Efficience pour les salariés non cadres, et une formule Premium pour les salariés cadres, ou encore prévoir une formule Efficience pour le salaire de Tranche A, et Premium pour la Tranche B, pour fidéliser vos effectifs-clés à rémunération élevée.

BasiqueEfficiencePremium
Taux de cotisation entreprise (en pourcentage du salaire brut)3%5%8%
Déduction fiscale entrepriseIntégraleIntégraleIntégrale
Cotisations non soumises à charges sociales patronales & salarialesIntégralementIntégralementJusqu'à 5%
Versements volontaires du salarié possiblesOuiOuiOui
Gestion financière évolutive adaptée à l'âge de chaque salariéOuiOuiOui
Possibilité de gestion libre-OuiOui
Transfert et rappatriement d'anciens contrats de retraite supplémentaire du même typeOuiOuiOui
Accessible aux dirigeants et cadres dirigeantsOuiOuiOui
Accès individuel au suivi de l'épargne via un espace webOuiOuiOui

Gestion courante pour l'entreprise

La gestion de ce contrat est simplifiée pour vous. Il vous suffit de rattacher les salariés entrants dans votre entreprise, et de radier ceux qui en sortent, grâce à votre espace client web.

Modalités de versement des cotisations

Les cotisations de l'entreprise

Chaque mois, vous précomptez le montant des cotisations sur les bulletins de paie de vos salariés, en fonction du taux de cotisation applicable à la formule choisie.

À chaque fin de trimestre, vous recevez un bordereau d'appel de cotisations, faisant figurer l'ensemble des salariés affiliés au contrat. Il vous suffit de renseigner les rémunérations brutes versées au titre de ce trimestre pour chaque salarié, ce qui vous donne le total du montant à verser, en appliquant le taux de cotisation prévu pour chaque tranche de salaire. (3 %, 5 % ou 8% selon la formule choisie).

Les versements volontaires du salarié

Le salarié peut choisir d'abonder lui-même son compte personnel de retraite au sein du contrat. Ses versements seront alors déductibles de son revenu imposable, dans la mesure où le total des versements de l'entreprise et de ses versements volontaires ne dépassent pas 10 % de son salaire net.

Si l'entreprise prévoit un PERCO, ou si le salarié a souscrit un Plan d'Epargne Retraite Populaire (PERP) par ailleurs, les montants versés sur ces dispositifs partagent également cette enveloppe épargne retraite de 10 %.

Que se passe-t-il pour le salarié au moment du départ en retraite ?

Sur la base de l'épargne acquise, alimentée par les versements de l'entreprise et du salarié, ainsi que par la performance financière du contrat, une rente à vie sera calculée. Il pourra choisir de percevoir sa rente selon un volet d'options, en fonction de sa situation.

Une rente versée à vie sans condition de présence dans l'entreprise

Au départ en retraite, le salarié perçoit une rente à vie calculée sur la base de l'épargne accumulée sur son compte personnel de retraite, qu'il soit toujours dans l'entreprise ou non au moment de son départ.

Une rente réversible au profit du conjoint survivant

Au choix du salarié, la rente peut être assortie d'une option permettant sa réversion au profit du conjoint survivant en cas de décès. Le conjoint perçoit tout ou partie de la rente du salarié pendant toute sa vie (de 50 % à 100 % de la rente par pas de 10%). Une option indispensable pour protéger son conjoint de la perte de revenus provoquée par un décès.

Une rente comportant des annuités garanties

Cette option permet, par exemple en cas d'absence de conjoint, de verser les annuités garanties restantes au(x) bénéficiaire(s) choisi(s) librement par le salarié.

Une rente par paliers

Le salarié peut choisir de percevoir une rente à vie majorée ou minorée pendant 5 ou 10 ans, puis la rente inverse à la suite de cette période. Ceci peut être notamment utile aux salariés ayant toujours des emprunts immobiliers en cours par exemple, ou bien à ceux qui poursuivent temporairement une activité professionnelle à temps partiel après leur départ en retraite.

Obtenir de l'information, un devis







Dans la même famille

Tags
IDCC 1486, syntec, convention collective, bureau d'étude, ingénieur, conseil, retraite obligatoire, retraite complémentaire, article 83 CGI, cotisation
Appeler
Envoyer un email