CFP & Associés

Fermer Mot de passe oublié ?
  • Être rappelé
    Être rappelé
  • Nous écrire
    Nous écrire
  • Haut de page
    Haut de page

Utilisation des cookies

Notre site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous donnez votre consentement pour leur utilisation.

Types de cookies et finalités

  • Cookies de session (nécessaires) : servent à conserver vos données de navigation pendant la durée de votre visite
  • Cookies statistiques : collectent des données anonymes relatives à votre utilisation du site internet à des fins d'analyse et d'amélioration
  • Cookies publicitaires : collectent des données relatives à vos préférences, au travers de votre navigation sur ce site et d'autres sites, de manière à vous proposer du contenu publicitaire adapté.

Droit d'opposition et consentement

Vous pouvez vous opposer à la création de cookies qui ne sont pas nécessaires à la navigation, en paramétrant vos préférences. La poursuite de la navigation sur ce site vaut votre accord. Vous pourrez à tout moment revenir sur vos préférences en cliquant sur le lien "Préférences de navigation" présent en pied de page.

Protection des données personnelles

Nous attachons une importance particulière à la protection de vos données personnelles. Consultez notre Notice de protection des données.

Assurance chômage, les patrons peuvent aussi en bénéficier

Publié : Le 22 février 2016, par Christophe de Petiville
Image - commons.wikimedia.org
Le sujet est une fois de plus sous le feu des projecteurs, alors que s'ouvrent aujourd'hui les négociations entre les partenaires sociaux, pour renouveller la convention d'assurance chômage de l'Unédic. Les dirigeants d'entreprises, grands oubliés de ce système, et pourtant pas moins exposés, peuvent eux aussi bénéficier d'un maintien de leurs revenus en cas de chômage.

L'inéligibilité au système de l'Unedic

Les dirigeants d'entreprise ne peuvent pas bénéficier de la protection de l'assurance chômage du Pôle Emploi, comme tous les salariés de droit commun, pour une raison majeure : la condition d'existence d'un lien de subordination entre l'entreprise et lui-même n'est pas respectée. Autrement dit, le dirigeant pourrait décider lui-même de se licencier pour bénéficier de l'indemnisation du Pôle Emploi, ce qui bien sûr va à l'encontre des règles les plus élémentaires de toute assurance. Pour autant, le dirigeant n'est pas moins soumis à des risques importants de perte d'emploi.

Les risques de perte d'emploi supportés par les dirigeants

Liquidation judiciaire ou amiable, liée à une contrainte économique, révocation par l'assemblée des actionnaires ou le comité exécutif, fusion ou absorbtion par une entreprise concurrente, provoquant directement le licenciement du dirigeant. Tous ces risques pèsent sur le chef d'entreprise, qui, selon la croyance largement répandu, en supporte seul les conséquences. C'est faux ! Il existe des solutions d'assurances spécifiques pour se prémunir de ces risques.

Comment protéger ses revenus en cas de chômage en étant dirigeant ?

Des solutions d'assurance chômage pour dirigeant, couvrant les cas précédemment exposés, permettent de maintenir une partie de la rémunération de l'assuré pendant une durée pouvant aller jusqu'à 24 mois(de 9 à 24 mois selon la formule souscrite). Peuvent en bénéficier les dirigeants et mandataires sociaux d'entreprises, les artisans, commerçants et gérants de société non salariés, mais également certains cadres supérieurs ne pouvant pas bénéficier de la couverture standard des salariés, du fait de leur position hiérarchique trop élevée, ou de la détention de parts sociales, remettant en cause le lien de subordination.

Réagir à cet article

Soyez le premier à réagir !

Poster

Recevez nos dernières nouvelles

Ne manquez plus nos dernières nouvelles, inscrivez-vous à notre newsletter.

Appeler
Envoyer un email